Programmer en maternelle

Peut-on demander à de tout petits de programmer ? Et si oui, pour quoi faire ? Alors que le ministère de l'Education nationale veut inclure de la programmation à tous les niveaux de l'école, à Saint Jean de Braye (45), les enfants de grande section appliquent déjà ces instructions. Ils transforment leurs histoires en animations sur tablettes avec l'aide de Marie Desbrée, leur professeure.
 
Marie Desbrée n'est pas une inconnue. En février dernier, nous l'avons interrogée à propos d'un défi lire sur Twitter. C'est par Twitter que nous découvrons des vidéos des enfants en train d'utiliser un logiciel de programmation.
 
"Nous utilisons Scratch Jr dans sa version Android", nous dit M. Desbrée. Sa grande section de 23 élèves, dans la banlieue d'Orléans, est dotée de 6 tablettes par l'Inspection académique. Les élèves travaillent en atelier.
 
"Le but c'est de faire découvrir que en programmant on peut faire faire ce qu'on veut à la machine et par exemple lui faire raconter une histoire". Parce que des histoires ils en ont à revendre. A Saint-Jean de Braye, Scratch va libérer une pieuvre kidnappée par un plongeur et va la remettre à la mer. Ou encore Scratch est à l'école avec une fée. Celle-ci transforme les enfants "qui font les fous" en grenouilles qui sont eux aussi conduits vers l'eau. Tous ces récits sont d'abord construits en classe par les enfants lors de séances de langage.
 
Les enfants programment ensuite l'histoire sur la tablette en envoyant des instructions aux personnages qu'ils ont choisis. Le logiciel enregistre les instructions et les enfants peuvent ainsi construire une programmation qui fait tourner l'animation. On peut faire se déplacer, et parler des personnages, construire toutes les étapes du récit.
"Cela amène l'enfant à penser, à développer sa logique", nous dit M. Desbrée. "L'enfant doit se repérer dans son récit et le faire avancer". Il observe ce qu'il faut. Il peut refaire, réparer ses  erreurs. Il doit surmonter les difficultés. Les enfants sont mis devant des situations problèmes où ils doivent trouver les solutions". A Saint-Jean de Braye, les enfants sont déjà face aux problèmes.

 

Le Café Pédagogique -  http://www.cafepedagogique.net